et sa partie la plus insolite le Parc des Courtinals ...
Français   English   Deutsch   Occitan   Japanese
Courtinals      Découverte      Animations      Forum Retour accueilAccueil
               
              Géologie
            Botanique
          Préhistoire
Ordres Religieux
Archéologie
  Les Bonus
Bibliographie
 

Plan d'accès

La Presse

Partenaires

Remerciements

Contact


La beauté et la configuration unique du site ont de tout temps attiré des visiteurs.
Le site a été sans doute habité depuis des dizaines de milliers d'années. Les recherches attestent une habitation permanente du cirque depuis le néolithique moyen (7.000 av J-C).

Simon de MontfortA travers les fouilles, nous apprenons sur la vie de ce peuple durant près de 7000 ans sur le même site. A remarquer qu'il n'y a aucune trace de guerre ni de combat et même aucune sépulture n'a été trouvée à l'intérieur du cirque. Les cimetières ont été aménagés vers la sortie ouest et est de la vallée, direction Salasc et Villeneuvette.

L'histoire commence à Mourèze avec le moyen âge vers 900 après J-C. Le château fort construit par des romains vers le début de notre ère a été démoli et une nouvelle construction a été édifiée pour la protection de la voie romaine Nîmes -Toulouse qui passait par la vallée du cirque de Mourèze. L'église de Mourèze et certaines maisons ont été construites avec les pierres de l'ancien château fort. Certaines appellations datent de cette époque moyenâgeuse, dont le terme Courtinals. Il s'agit là des courtines d'un château fort et en effet, on retrouve les traces de plusieurs courtines dans les parois des Courtinals.

La grande paroi des Courtinals côté village de Mourèze se nomme "Hôpital", car l'ordre des Hospitaliers a entretenu une auberge au pied de ce rocher. Bien avant, cet endroit a été utilisé par des Cathares, qui avaient leur dernier bastion à l'est au-dessus de Lamalou-les-Bains, le château fort de St Michel. L'endroit de pèlerinage le plus sacré des cathares a été de tous temps le monastère de St Guilhelm le Désert. La place forte Courtinals se trouve juste entre les deux localités. A cheval, il y a environ huit heures entre le château et les Courtinals, puis environ 6 heures pour St Guilhelm, une halte idéale!


TemplierNous constatons la présence attestée de trois ordres religieux sur le site: Les Cathares, les Hospitaliers, puis les Templiers.
Partout au Courtinals se trouvent des encoches dans les parois rocheuses. Parfois érodées selon la dureté de la roche ou l'exposition aux éléments, ils indiquent la présence de grandes constructions de défense. La passerelle au milieu des Courtinals a été reconstituée selon les encoches trouvées. Par contre, il est impossible de dater ces encoches: préhistoire, époque romaine, moyen âge? Les fouilles en dessous de ces endroits n'ont pas permis d'élucider ce mystère.

Les encoches indiquent un système de défense composé de palissades, des courtines et des passerelles. Comme il y a en effet 90% du village Courtinals qui est fermé par un cercle de parois, il restait à boucher quelques failles pour obtenir une place forte facile à défendre.

Logo officielLes restes de constructions sur les sommets aux alentours, mais aussi l'ermitage de St Jean, tout près sur la montagne de Liausson, attestent la relation avec le village Courtinals durant des millénaires.
Courtinals et le Belvédère du Cirque de Mourèze sont des marques déposées
©Courtinals 2004 - 2008 | All rights reserved
2 connectés, Aujourd'hui : 11 visiteurs